Bienvenue- Koman i lé- Mānava- Karibuni- Bienvini- Satofé- Ben vini- Caribou- Kontan vwé zot

Comité de pilotage (COPIL)

Constitué de l’ensemble des têtes de réseaux partenaires, il assure la conduite générale du programme et participe à l'identification et à la sélection des projets. Il se réunit trois fois par an. 

En outre, le COPIL élabore une stratégie commune de renforcement des capacités des gestionnaires d'espaces naturels outre-mer.

Le suivi des projets

  • une fiche d'opportunité est complétée dans un premier temps puis validée en COPIL.
  • les structures candidates à la mise en œuvre de projets s'engagent à les réaliser via une convention bipartite signée avec l'Aten.
  • le bilan de chaque projet est présenté au COPIL qui s’assure de l'atteinte des objectifs.

Composition

Le COPIL est constitué de 17 membres (10 grands réseaux de gestionnaires d'espaces naturels français, 5 grandes ONG de protection de la nature en France et 2 Ministères): RNF, WWF, Comité français de l'UICN, Aten, PNF, LPO, ONF, Conservatoire du littoral, Fondation Nicolas Hulot, FPNRF, ONCFS, FCEN, AAMP, Rivages de France, FCBN, MEDDE et MOM.

 

L’association Réserves Naturelles de France (RNF) coordonne et anime le réseau des gestionnaires de réserves naturelles. Elle favorise les échanges de connaissances scientifiques et d'expériences de gestion, les fait connaître et valorise l’image du réseau auprès du public.

 

Le WWF est l'une des organisations indépendantes de protection de la nature les plus importantes et les plus expérimentées au monde. Elle compte aujourd'hui près de 5 millions d'adhérents et un réseau mondial actif dans plus de 90 pays.

 

Les aires protégées constituent un domaine d'intervention historique de l'UICN. Sa Commission mondiale des aires protégées agit en faveur de la promotion, de la reconnaissance et de l'efficacité des aires protégées dans toute leur diversité.

 

Créée en 1990, la Fondation Nicolas Hulot œuvre pour un monde équitable et solidaire qui respecte la Nature et le bien-être de l’Homme. Elle s’est donnée pour mission de proposer et accélérer les changements de comportements individuels et collectifs, et soutenir des initiatives environnementales en France comme à l’international pour engager la transition écologique de nos sociétés.

 

L'Aten est un groupement d'intérêt public (GIP) constitué en 1997 et renouvelé pour 12 ans en 2005. Il contribue à la sauvegarde des espaces et du patrimoine naturels, par la mise en réseau et la professionnalisation des acteurs. Il met en réseau l'ensemble des acteurs impliqués dans la gestion des espaces naturels par : la formation continue, la structuration des métiers, l'édition et la communication, les outils d'évaluation et de planification, le conseil juridique, une plateforme technique sur Natura 2000, une politique à l'international...

 

Créé en 2006, cet établissement public national à caractère administratif est placé sous la tutelle du ministre chargé de la protection de la nature. « Parcs Nationaux de France » a vocation à créer du lien entre les parcs nationaux et renforcer leur culture commune, à les promouvoir aux niveaux national et international et à contribuer à la qualité de leur gestion.

 

Le ministre de l'Environnement de l'Energie et de la Mer prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines : du développement durable et de l'environnement, du climat, de la sécurité industrielle, et de la mer, à l'exception de la pêche maritime, des cultures marines et de la construction et de la réparation navales.

 

Dans les DOM comme en métropole, l’Etat a confié à l’ONF la gestion des forêts publiques qui se traduit par la mise en œuvre de différentes missions d’intérêt général : la protection du territoire par la gestion des risques naturels ainsique de la forêt et de sa biodiversité ; la production de bois, en conjuguant les exigences écologiques, économiques et sociales ; l’accueil du public par les aménagements, l’information et la sensibilisation à l’environnement ; l’activité de “partenaire naturel” au service des collectivités et des gestionnaires de milieux naturels.

 

Créée par la loi du du 14 avril 2006 sur les parcs nationaux, les parcs naturels marins et les parcs naturels régionaux, l’AAMP a pour fonctions principales : appuyer les politiques publiques pour la création et la gestion des aires marines protégées (France métropolitaine, DOM-COM, Haute mer), coordonner les moyens humains et financiers dédiés à la gestion des parcs naturels marins et autres AMP, fédérer et aider les gestionnaires d'AMP.

 

La Ligue pour la Protection des Oiseaux a été créée en 1912, elle se compose d’un réseau d’associations locales, réunies autour d'une association nationale reconnue d'utilité publique depuis 1986. Elle a pour objet la protection de l’avifaune, de la flore et des habitats associés. Elle compte à ce jour plus de 43 500 membres. A cette fin, elle mène des programmes scientifiques, gère des réserves naturelles, acquiert des terrains de haute valeur biologique, intervient auprès des décideurs, informe le public et développe des programmes d'animation et d'éducation à l'environnement.

 

Créée en1971, la Fédération des Parcs naturels régionaux de France coordonne et anime un réseau de 45 Parcs naturels régionaux. Ces Parcs mettent en œuvre un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de leur patrimoine. Les vastes zones rurales à forte valeur patrimoniale qu’ils recouvrent sont en effet menacées par la désertification, la pression urbaine ou la surfréquentation touristique.

 

Les 29 Conservatoires d’espaces naturels regroupés au sein de la Fédération (FCEN) contribuent à préserver le patrimoine naturel en métropole et en Outre-mer, notamment par la maîtrise foncière et les démarches conventionnelles et/ou contractuelles. Leur approche concertée et un ancrage territorial fort participent à la gestion durable d’un réseau de sites naturels.

 

Depuis 30 ans, le Conservatoire du littoral a pour mission de préserver définitivement des sites naturels le long des rivages de métropole et d’outre-mer. A cette fin, il fait l’acquisition de terrains naturels qui deviennent alors publics, ouverts à tous et inaliénables.

 

L’ONCFS est un établissement public placé sous la tutelle des ministères de l’écologie et de l’agriculture. En Outre mer, ses missions sont la conservation de la biodiversité, le développement des connaissances sur la faune sauvage et ses habitats et l’application de la réglementation en matière de chasse et de faune sauvage.

 

C'est une association nationale créée en 1990, qui rassemble les acteurs impliqués dans la gestion d’espaces naturels littoraux et lacustres, dont les sites du Conservatoire du littoral. Elle a notamment pour but de développer et d’animer les réseaux des gardes du littoral et des gestionnaires de métropole et d’Outre-mer, ainsi que d’assurer la valorisation de leurs bonnes pratiques.

 

Fédérant les 11 CBN agréés, dont le CBN de Mascarin qui couvre La Réunion, Mayotte et les îles Eparses, la FCBN favorise au sein du réseau la mise en cohérence des stratégies et des outils de développement de la coopération.