Bienvenue- Koman i lé- Mānava- Karibuni- Bienvini- Satofé- Ben vini- Caribou- Kontan vwé zot

Emplois et stages

Contribuez à la vie du réseau ! Faites-nous part des nouvelles offres d'emplois et de stages en lien avec la biodiversité d'outre-mer via ce formulaire de contact.

Date limite de candidature: 
07/01/2019
Type d'emploi: 
Stage
Employeur: 
Conservatoire d'espaces naturels Nouvelle-Calédonie
Zone(s) géographique(s): 
Océan Pacifique, Nouvelle Calédonie

Stage de 6 mois à partir de février-mars 2019.
Missions principales :
- Définir une méthode pour le suivi et l’évaluation standardisée des opérations de restauration écologique adaptée aux forêts sèches de Nouvelle-Calédonie, en s’inspirant des standards internationaux (SER) et des travaux de recherches réalisés ces dernières années sur l’évaluation d’actions de restauration en Nouvelle-Calédonie (Projet RECOSYNTH CNRT, UNC, IAC).
- Appliquer la méthode définie sur d’anciennes parcelles reboisées (n+10 ans).
- Analyser les résultats et les trajectoires de restauration au regard de sites de référence, des espèces, des techniques utilisées et des conditions du milieu afin d’en déduire le cas échéant des recommandations et des pistes d’amélioration pour les futures opérations de restauration écologique des forêts sèches en Nouvelle-Calédonie.

Employeur: 
Université de Nouvelle-Calédonie et start-up VISIOON
Zone(s) géographique(s): 
Océan Pacifique, Nouvelle Calédonie

Stage de 6 mois à partir de février 2019
Missions principales :
1. Analyser une partie des vidéos enregistrées en 2018 dans le lagon de Nouméa en suivant le protocole défini par VISIOON (détection, identification et dénombrement des poissons sur les
vidéos). Durée : 2 mois
2. Caractériser les communautés des poissons des fonds meubles observables par vidéo à partir d’indicateurs quantitatifs (MaxN, richesse spécifique, fréquence d’occurrence) et qualitatifs
(présence/absence d’espèces remarquables et d’intérêts halieutiques).
3. Mettre en évidence une typologie des communautés en relation avec les caractéristiques de l’habitat et de l’environnement en utilisant des outils de modélisation multivariés (modèles
DistML, analyses canoniques ou discriminantes, etc.) Durée : 3 mois
4. Rédiger un rapport de stage : Durée : 1 mois
5. Contribuer à la rédaction d’une publication scientifique issue de ce travail.

Fichier attachéTaille
PDF icon stage_visioon-univ-nouvelle-caledonie.pdf127.9 Ko
Type d'emploi: 
Stage
Employeur: 
UMR ENTROPIE Université de La Réunion - MNHN - ARBRE
Zone(s) géographique(s): 
Océan Indien, Réunion, Métropole

Stage de 6 mois entre janvier et juin 2019 :
1) Recherche et rapport bibliographique ;
2) Tri des morpho-espèces et sous-échantillonnage ;
3) Extraction d'ADN, choix voire design des amorces en concertation avec les encadrants, PCR, envois des PCRs ;
4) Analyses et interprétations des résultats ;
5) Rédaction du rapport et soutenance orale.
Poursuite en thèse envisagée.

Fichier attachéTaille
PDF icon stage_m2_calibom_arms.pdf556.99 Ko
Date limite de candidature: 
26/11/2018
Type d'emploi: 
CDD
Employeur: 
Agence territoriale de l'environnement
Zone(s) géographique(s): 
Antilles Guyane, Saint Barthélémy

CDD 6 mois. Possibilité CDI dans la structure.
Définition de la mission :
Le chargé de mission milieu marin assure, sous l’autorité du directeur et du coordinateur des gardes, l’organisation, l’encadrement et l’exploitation des suivis scientifiques concernant le milieu marin, ainsi que la surveillance de la Réserve Naturelle et des milieux terrestres et marins. Il (elle) sera notamment chargé(e) de la rédaction de rapports, du montage des projets et des demandes de financement.

Type d'emploi: 
Stage
Employeur: 
Biotope
Zone(s) géographique(s): 
Antilles Guyane, Martinique

Stage de 6 mois en 2019 basé à Schoelcher en Martinique
Missions principales :
▪ Réaliser des études réglementaires environnementales (études d’impact -volets faune, flore et milieux naturels,
Evaluations Environnementales Stratégiques de programmes, de plans d’actions, de documents d’urbanisme…)
▪ Produire des dossiers règlementaires (dossiers dérogation CNPN, Autorisation de défrichement, Permis d’aménager,)
▪ Produire des documents cartographiques et de synthèse
▪ Assurer la gestion de projet (suivi contractuel, reportings, facturations, clôture, archivage, …)
▪ Des exemples de projets en cours : Evaluation environnemental du Plan régional Forêts Bois de la Martinique, Etude
d’impacts du projet photovoltaïque de la Coulée blanche

Fichier attachéTaille
PDF icon biotope-caraibe.pdf188.94 Ko
Type d'emploi: 
CDD
Employeur: 
Association Kwata
Zone(s) géographique(s): 
Antilles Guyane, Guyane

CDD de 6 mois
Prise de poste à partir du 01/12/2018
Missions principales :
- Aide à la mise en place de projets pédagogiques sur la découverte de la biodiversité urbaine et périurbaine, les continuités écologiques et les trames vertes et bleues, auprès des scolaires des communes de Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury et Montsinéry-Tonnégrande
- Création d’outils et supports pédagogiques
- Animation de séquences pédagogiques en classe et lors de sorties terrain
- Participation à l’organisation et au déroulement de journées événementielles

Employeur: 
DEAL Guadeloupe
Zone(s) géographique(s): 
Antilles Guyane, Guadeloupe

Poste à pourvoir le 30/12/2018
La principale mission concerne la mise en œuvre du Système d'Information de la Nature et des Paysages (SINP) en Guadeloupe ainsi que la gestion et la valorisation des données (saisie et mise en forme sur les diverses applications nationales TaxRef, ZNIEFF, INPN, iGeotope…).

Type d'emploi: 
Stage
Employeur: 
UMR-241 EIO - Université de Polynésie française
Zone(s) géographique(s): 
Océan Pacifique, Polynésie française

Période du stage : Janvier à juin 2019
Objet du stage : Inscrit dans le contexte spécifique polynésien, le présent projet de stage s’intéressera à l’effet des populations de « néo-arrivants » sur l’environnement insulaire. Dans ces systèmes, de petite taille et fortement connectés au milieu marin, la mer est impactée par la majorité des pressions anthropiques, y compris celles exercées en milieu terrestre. Dans ces conditions, ce travail de stage sera en grande partie ciblé sur les interactions avec l’environnement marin. D’un point de vue méthodologique, ce travail sera basé sur la mise en œuvre d’enquêtes sur le terrain, réalisées en grande partie auprès des « néo-arrivants » et des acteurs locaux impliqués dans la gestion de l’environnement (collectivités territoriales, tissu associatif, etc.) ainsi que sur le traitement des données issues de ces enquêtes. Ces actions, qui s’inscrivent dans le cadre plus large du programme pluridisciplinaire ENVID’îles, viseront à identifier les principales conséquences potentielles (positives ou négatives) des populations de « néo-arrivants » sur l’environnement insulaire. La pertinence et la faisabilité de proposer une typologie des « néo-arrivants » en référence à leur impact sur l’environnement insulaire seront également étudiées.

Type d'emploi: 
Stage
Employeur: 
OCEA Consult
Zone(s) géographique(s): 
Océan Indien, Mayotte

Durée du stage : 5 mois minimum, à compter de Janvier 2019
Missions principales :
- L’identification et la compilation des données existantes relatives aux pressions s’exerçant sur les cours d’eau du département de Mayotte. Il s’attachera notamment à décrire l’occupation des sols (emprise urbaine, forestière, agricole…), la présence d’importants ouvrages transversaux (barrages, ponts, seuils, prise d’eau, radiers), mais également la qualité chimique des eaux (ex. mesures ponctuelles, proxy en densité humaine…) et des habitats (ex. occupation des berges). Cet inventaire reposera principalement sur une analyse bibliographique des données disponibles.
- La réalisation de couches cartographiques géo-référencées des différentes pressions identifiées (occupation des sols, présence d’obstacles en rivière, pressions ponctuelles…) à plusieurs échelles des bassins versants. Certaines données sont déjà disponibles sous un format géo-référencé (ex. obstacles en rivière), mais d’autres devront faire l’objet d’un traitement spatial à partir d’images Sentinel ou équivalent (libre de droit) afin d’extraire un jeu d’indicateurs permettant de caractériser qualitativement et quantitativement les pressions. En fonction du temps disponible, l’analyse pourra être étendue à la description des conditions d’habitats en rivière (altitude, pente, conditions climatiques,…) afin de caractériser la typologie des cours d’eaux.
- L’analyse spatiale des données produites afin de calculer des indicateurs de pressions et de pressions cumulées (cumulative pressure index) pour évaluer l’impact des activités humaines sur les cours d’eau de Mayotte, à différentes échelles spatiales (bassin versant, sous-bassin, tronçon de rivière). Cette analyse spatiale devra permettre de hiérarchiser des tronçons de cours d’eau selon un gradient de pressions et d’identifier les sites les plus préservés, qui pourront notamment faire l’objet d’une expertise supplémentaire sur le terrain.
- La rédaction d’un rapport de stage synthétisant les méthodes utilisées, les résultats obtenus et les conclusions de l’étude.

Date limite de candidature: 
11/11/2018
Type d'emploi: 
Service civique
Employeur: 
ONCFS Guadeloupe
Zone(s) géographique(s): 
Antilles Guyane, Guadeloupe

Début de contrat à partir du 1 décembre 2018 (12 mois, 35 h/semaine)
Réponse souhaitée au plus tard le dimanche 11 novembre 2018

Missions principales :
 Acquérir des connaissances sur les espèces exotiques envahissantes
- Compléter la bibliographie sur les EEE débutée par un stagiaire de M2 en 2018,
- Compiler les stratégies et plans de lutte existants,
- Réfléchir à la mise en place de suivis pour le développement de la connaissance (bancarisation dans le SINP ou autres pour préciser la répartition des EEE).

 Participer au développement d’un réseau d’acteurs sur le terrain
- Aider à la mise en place d’un réseau de vétérinaires référents sur les EEE,
- Participer à l’organisation de formations pour la capture et mise à mort des EEE,
- Assurer éventuellement la récupération et participer à la mise à mort de certaines EEE,
- Assurer le suivi des actions réalisées dans le cadre de la lutte des EEE (bancarisation des données).

 Appuyer la DEAL Guadeloupe dans la mise en place et l’animation d’un groupe de travail dédié aux EEE
- Contribuer à l’animation du groupe de travail, en lien avec la DEAL,
- Participer à l’élaboration et au partage des grands principes d’une stratégie de lutte contre les EEE,
- Hiérarchiser les espèces ou groupes d’espèces devant faire l’objet de plans de lutte,
- Préparer une communication grand public sur les EEE et la protection de la biodiversité indigène,
- Echanger et sensibiliser les professionnels impactés par la réglementation relative aux EEE (animaleries par exemple).

Pages